Cercle Nautique Honfleur
English
Contact Météo Marées Le CNH est sur FacebookLe CNH sur facebook
Le CNH accueille les plaisanciersLe CNH accueille les plaisanciers

Rallye du 1er Mai 2017

 

Notre Rallye, organisé le mieux que j’ai pu avec l’aide précieuse de Carole et Pierre, s’est déroulé du vendredi 29 avril au lundi 1er mai 2017.

Apres une sortie des différents bassins, et un briefing retardé à 21h30, ce vendredi 29 avril, nous nous sommes retrouvés sur les pontons pour faire le point sur les possibilités, la météo et les marées. Décision est prise de partir par le sas de 5h30 dans la nuit en direction de Courseulles.

C’est donc à 5h30 le samedi que le petit groupe, composé d’Astrolabe, de Polaris, Jackpot, Tobago, Kenamalou et Paradox, se retrouve dans l’écluse et surtout dans un brouillard à couper au couteau. Après quelques discussions sur les contraintes de navigation par ce temps, décision est prise de partir, en restant groupés, en contact visuel et radio, avec, comme appuis, les positionneurs et AIS des différents bateaux, ainsi que le concours du radar. Après une descente de Seine ultra rapide dûe aux forts coefficients, le jour se lève ainsi que le brouillard, et c’est avec un vent plutôt faible que notre flotille se dirige bon train et sous voiles vers Courseulles. Arrivés les uns les autres à peu près en même temps, nous profitons du bon vent et du soleil pour tirer quelques bords devant le port et c’est vers 13h que nous entrons. La capitainerie nous avait averti par avant des possibilités de stationnement, des codes et avait déposé quelques jetons, pour la douche réparatrice, au poste des pontiers (merci à eux).

Nous profitons ensemble d’un apéro ponton au soleil, toujours une occasion sympathique de discuter entre nous. L’après-midi fut faite de ballades, repos, réparations, visites, et la soirée plutôt calme.

Le lendemain, le départ avait été fixé à 12h, pour partir dès que possible en direction de Ouistreham, à l’ouverture des portes, c’est-à-dire 12h15. La tâche n’était pas si facile : bien que les courants soient favorables vers l’est , un vent établi au sud-est, assez fort, nous empêchait de faire route directe, et il fallut louvoyer jusqu’à l’entrée du chenal de Ouistreham. C’est in extremis (15h15) que nous nous sommes tous retrouvés dans l’écluse ; les éclusiers, bien sympas, ayant accepté d’attendre les derniers arrivants. Heureusement, puisque la remontée vers Caen était conditionnée par cet horaire.

Une fois dans le canal, nous nous dirigeons vers Pegasus Bridge dont l’ouverture est programmée à 16h30, et nous remontons le canal vers Caen sous une pluie battante. Nous avons pu constater les ruses diverses des uns et des autres pour rester à l’abri tout en surveillant la navigation.

Arrivée à Caen et passage du pont de la fonderie qui mène en centre ville, la pluie ayant cessé, nous sommes accueillis par le personnel du port, accueil très apprécié, remise des badges et des jetons de douches (merci à Pierre d’avoir pris contact avec une connaissance locale). Avec une météo plus calme, c’est vers 19h15 que Pierre et Paulette nous rejoignent pour la soirée , avec, pour chacune des dames des équipages, un petit bouquet de muguet du jardin, merci !

Après un sympathique apéro ponton, fait des restes et des ajouts des uns et des autres, nous passons la soirée dans un restaurant du quartier Vaugueux de Caen, le Clou de Girofle. La soirée, bien animée, donna lieu à la correction du quizz concocté par notre expert en la matière, Philippe, et à la proclamation des résultats et classements des équipages. Ce quizz comportait des questions d’ordres géographique et culturel, relatives à notre parcours sur l’eau et à notre histoire normande.

Tous ont effectué des recherches poussées, tant le niveau des questions était relevé, mention particulière à Polaris, privé d’internet pour ce quizz.

En fin de soirée, le retour vers le bassin fut ponctué de discussions sur la météo du lendemain, météo qui ne s’annonçait pas des meilleures. Décision est prise de faire un point ponton le lendemain à 8h, avant le départ.

La nuit fut assez calme, mais le réveil bousculé par la prise de connaissance des différents bulletins qui laissaient sous-entendre un fort coup de vent pouvant atteindre force 8. La décision est prise de ne pas partir et de laisser les bateaux à Caen. Les uns et les autres ont pu organiser leur retour sur Honfleur via des connaissances locales ou ont pu essayer le système Bla Bla Car, qui fonctionne parfaitement bien.

Les équipages d’Astrolabe et de Kenamalou, ont, quant à eux, pris la direction de Ouistreham vers midi, pour rejoindre Honfleur la nuit suivante pour Kenamalou, et le lendemain pour Astrolabe, dans des conditions de mer et de vent beaucoup plus manoeuvrantes.

Les bateaux restés à Caen ont pu rejoindre Honfleur le week-end du 8 mai.

Une aventure bien sympathique, un beau week-end. Merci à tous les participants et pour l’aide apportés par les uns et les autres.

A très bientôt !

Emmanuel Bernière

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA